Concernant lo tishkach (en hebreu : n’oublie pas!)
Résumé du projet.

RÉSUMÉ DU PROJET

  • Développer et maintenir la base de données complète des cimetières juifs européens et des fosses communes.
  • Enquête et rapport sur l’état physique actuel de ces sites et faciliter les solutions aux problèmes actuels
  • Dans le cadre de la collecte de données engager des jeunes a des activités pratiques pour l’apprentissage de l’histoire de la Shoah.
  • Une Campagne pour la préservation et la protection des sites culturels historiques et créer les cadres juridiques nationaux et internationaux nécessaires à cet effet.

NOUS CONCERNANT

les cimetières juifs européens et les fosses communes constituent un point de mire pour commémorer l’anéantissement des communautés juives et tirer les leçons de l’Holocauste. Ils servent de témoignage sur l’histoire de la vie de la communauté juive à travers le continent européen et ils sont une partie importante de la diversité du patrimoine culturel de l’Europe.

Des milliers de ces sites restent abandonnés et non protégés. Négligence, constructions commerciale et industrielle inadéquate, vandalisme, vol, sans oublier les tentatives généreuses mais néanmoins maladroites de restauration sont autant de facteurs qui menacent d’annihiler ce qui constitue bien souvent les ultimes témoins de l’importance des communautés juives en Europe avant la guerre. Sans une action concertée, nous risquons de les perdre pour toujours.

Initiée en 2006 par la ‘Conference of European Rabbis’ (CER) avec le support de la ‘Conference on Jewish Material Claims Against Germany’ (Claims Conference), la fondation ‘Lo Tishkach European Jewish Cemeteries Initiative’ a été créé et a comme objectif de rassembler toutes les données connues des cimetières juifs d’Europe et à intégrer cette vaste source d’information dans une base de données en ligne afin qu’ils soient rapidement et facilement accessible à tous.

Cette base de données a maintenant plus de 11.000 dossiers individuels de cimetières et de fosses communes et une fois remplie, elle peut bien contenir des détails sur près de 20.000 sites.

Pendant les premiers cinq ans Lo Tishkach opérait comme fondation d’utilité publique sous droit belge (no 899.211.180) et a reçu le décret royal officiel en juin 2008. Depuis mi 2011 la surveillance du projet se fait par l’Union des Organisations Religieuses Juives de l’Ukraine au nom de la Conférence des Rabbins Européens (CER) avec l’intention de rapprocher le contrôle opérationnel vers les endroits ou géographiquement le travail se fait concrètement.

En 2015, la planification stratégique et l’administration sont déplacés au siège de CER à Londres tandis que la gestion de base de données se poursuit en Belgique, en raison du nombre élevé de chercheurs disponibles spécialisés dans l’histoire juive, l’éthique, la religion et les langues.

OBJECTIFS

Lo Tishkach vise à garantir la préservation et la protection des cimetières juifs et des fosses communes d’une manière efficace et durable à travers le continent européen.

Un deuxième objectif est de faire campagne pour la préservation et la protection des lieux de sépulture juive et de promouvoir les cadres juridiques nationaux et internationaux nécessaires pour assurer cette tâche. Plusieurs documents de recherche ont été publiés résumant les différentes législations nationales, les lois internationales et les pratiques judiciaires affectant ces sites, afin d’être utilisé comme point de départ pour plaider en faveur de leur meilleure protection et préservation.

Un objectif clé du projet est de faire participer les jeunes; encourager la réflexion sur les valeurs qui sont importantes pour une citoyenneté responsable et le respect mutuel, de donner un aperçu dans la culture juive et de mobiliser ces jeunes pour prendre soin de notre patrimoine commun. Le projet utilise des cimetières juifs – un héritage physique des communautés juives autrefois dynamiques – comme le centre d’une activité pratique et programme d’apprentissage afin de transmettre de façon significative aux jeunes générations les leçons de la Shoah.

Des groupes de jeunes de Lo Tishkach continuent les visites systématiques des milliers de sites funéraires juifs sur le terrain dans les zones désignées à travers l’Europe. Ces groupes enquêtent et rendent compte sur l’état physique actuel de ces sites et collectent des informations vitales sur la vie locale juive, l’histoire et la culture.

Lo Tishkach a contribué à l’élaboration d’une classification « feu de circulation » simple de tous les cimetières visités afin de concentrer les activités de conservation sur les zones qui en ont le plus besoin. Depuis plusieurs années, nous avons travaillé avec les communautés locales et nationales, ainsi que des supporters internationaux tels que la Commission des États-Unis pour la préservation du patrimoine américain à l’étranger.

Étant un projet non-lucratif, Lo Tishkach compte sur le support généreux de ses sponsors pour pouvoir continuer son travail important de préserver l’héritage juif en Europe.